Littérature jeunesse

La Passe-Miroir de Christelle Dabos – Tome 1 : Les Fiancés de l’hiver

Ophélie vit sur Anima, l’arche des Animistes. Comme tous ceux de son peuple, la jeune fille a un don. Même deux, en l’occurrence. 

Le premier, qui donne d’ailleurs son titre au roman, est son aptitude à traverser les miroirs pour voyager de lieu en lieu. 

Le second est qu’Ophélie est une liseuse. Cela signifie qu’elle peut lire l’histoire d’un objet rien qu’en le touchant. Bien sûr, cette capacité est réglementée : elle n’a pas le droit de lire un objet sans le consentement de son dernier propriétaire.

Sa vie aurait dû être parfaite, un long fleuve tranquille. Cachée dans son musée, elle aurait pu passer le reste de son existence ainsi. Mais voilà, les doyennes ont décidé de la marier à un jeune homme d’une autre arche qu’elle ne connaît pas, à savoir Thorn, un immense ours toujours mal luné, aux manières bien rustres et qui lui adresse à peine la parole.

Ophélie, parée de son écharpe, de ses lunettes et de sa maladresse naturelle quitte sa vie tranquille sur Anima pour rejoindre la Citacielle, le pays du froid, des illusions, et des guerres de clans. Arrivée sur son arche d’accueil, la jeune femme vit recluse dans la maison faussement dorée de la tante de son promis, Bérénilde. Violentée par sa belle famille, Ophélie comprendra qu’elle n’est pas la seule à subir les « griffes » des Dragons.

Et si elle pensait pouvoir occuper une place de choix dans son nouveau monde, il n’en sera rien. À peine arrivée, elle doit prendre les traits d’un autre, ceux d’un valet muet : Mime. En effet, la tante Bérénilde, la favorite du maître Farouk, doit rejoindre le palais. Ophélie devient ainsi une servante invisible et privée de parole. Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de l’espiègle Renard, le valet au bon cœur.  Et puis être transparent à aussi de bons côtés : il est ainsi plus aisé d’espionner les autres, de se trouver aux coeurs des intrigues de la Cour, sans être soupçonné.

Entre faux-semblants, mensonges et trahisons, Ophélie devra se faire une place dans ce nouveau monde et apprendre à différencier ses alliés de ses ennemis.

Mon avis :

Je dois avouer que j’ai mis beaucoup de temps à entrer dans ce roman. Le personnage d’Ophélie était révoltant tant sa passivité était évidente. Le monde bousculait ses habitudes, jouait avec elle, mais elle se laissait faire sans rien dire, résignée. 

Et puis, que dire du personnage de Thorn. Sur les réseaux sociaux je vois que l’on parle souvent de lui comme l’un des personnages masculins littéraires les plus influents. Soit je suis complètement passée à côté de quelque chose, soit il ne s’agit pas du même… Non parce que, franchement, quel fiancé aimable, tendre et prévenant ! Le prince idéal dont rêve toutes les femmes… ou pas !

J’ai donc bien cru que j’allais arrêter ma lecture… puis Ophélie s’est enfin réveillée ! Alléluia !

J’ai adoré le monde de la Cour tel qu’il est présenté dans ce roman, qui m’a beaucoup rappelé les histoires des masques, de tromperie, de badinage et de libertinage, telles qu’elles prospèrent dans notre imaginaire.

En plus, un des mérites indéniables de ce roman est sa qualité littéraire. Un véritable enchantement. 

On y trouve un vocabulaire riche et dense, un lexique très contextualisé et parfaitement maîtrisé. Une auteure qui rend un véritable hommage à notre langue en utilisant des mots tellement précis que, je dois l’avouer, j’en avais oublié certains tellement nous les rencontrons peu.

J’attends maintenant de lire la suite de la trilogie pour me faire un avis plus précis. J’espère qu’il y aura plus d’action, que le personnage de Thorn se réveillera et que celui d’Ophélie s’affermira.  

Je dirais donc que si vous voulez vous lancer dans cette lecture, il vous faudra probablement vous accrocher. Mais une fois l’intrigue impulsée, le monde de la cour dévoilé, vous ne pourrez plus lâcher ce livre. D’autant que l’écriture ne pourra que vous conquérir ! 

Et vous alors, qu’avez-vous pensé de ce roman ?  N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire 🙂

3 commentaires sur “La Passe-Miroir de Christelle Dabos – Tome 1 : Les Fiancés de l’hiver

Répondre à Little book on the library Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s