Non classé

Des livres sur les livres

Madame Bovary et Northanger Abbey sont deux romans qui traitent, en partie, de l’entité qu’est le lecteur.

***

Madame Bovary de Flaubert (quatrième de couverture) :

Une jeune femme romanesque qui s’était construit un monde romantiquement rêvé tente d’échapper – dans un vertige grandissant – à l’ennui de sa province, à la médiocrité de son mariage et à la platitude de sa vie. Mais quand Flaubert publie Madame Bovary en 1857, toute la nouveauté du roman réside dans le contraste entre un art si hautement accompli et la peinture d’un univers si ordinaire.

« Ce n’était plus du roman comme l’avaient fait les plus grands », dira Maupassant : « C’était la vie elle-même apparue. On eût dit que les personnages se dressaient sous les yeux en tournant les pages, que les paysages se déroulaient avec leurs tristesses et leur gaieté, leurs odeurs, leur charme, que les objets aussi surgissaient devant le lecteur à mesure que les évoquait une puissance invisible, cachée on ne sait où. ».

*

Northanger Abbey de Jane Austen (quatrième de couverture) :

Par sa gaucherie, ses rêveries naïves et son engouement pour les vieux châteaux, Catherine Morland semble loin des modèles de vertu. Mais si cette jeune Bovary délicatement British n’a rien d’une héroïne, c’est que Jane Austen s’amuse ! Et nous emporte, d’une plume malicieuse, d’un bout à l’autre du plus moderne des romans austeniens.

*

Dans les résumés, c’est Catherine qui est comparée à Emma alors que, chronologiquement, et donc factuellement, c’est Jane Austen qui a composé avant Flaubert.

***

Vincent Jouve, un universitaire français, a théorisé ce lien si spécial qui unit le lecteur et le personnage de roman dans un ouvrage intitulé L’Effet-Personnage dans le roman (1992). Il distingue ainsi trois « types » de lecteurs :

  • le lectant, qui considère le personnage par rapport à un présupposé lien qui serait appréhendé par l’auteur au sein même de la fiction. Ce lecteur refuse l’illusion romanesque (effet-personnel).
  • le lisant, qui se voit, en quelque sorte, dans le personnage qui se joue devant ses yeux. Il est totalement immergé dans l’illusion romanesque et considère les personnages comme des êtres réels (effet-personnel).
  • le lu, qui cherche à se retrouver dans sa lecture, dans une forme de rationalité. La lecture est un prétexte à l’examen de la vie. On se situe dans un niveau d’inconscience (effet-prétexte).

**

Emma et Catherine seraient donc des personnages de type « lisant » puisqu’elles répercutent leur lecture sur le monde réel. Mais en fait, il s’agit peut-être plus d’une échappatoire à une vie bien trop monotone.

Bien sûr, au coeur de ces deux romans, se trouve aussi la satire d’un certain type de lecture, et notamment des genres romanesques.

Dans Madame Bovary, Emma, dans l’espace trop fermé et strict du couvent, apprend à s’ouvrir au monde grâce à la lecture des romans sentimentaux. Et, malheureusement, sa vie avec Charles ne sera pas à l’image de ses livres. C’est pour cette raison qu’elle cherchera à combler ce manque avec Rodolphe.

Pour Catherine, dans Northanger Abbey, il s’agit davantage d’une critique des romans gothiques anglais dont les situations et personnages sont extrêmement stéréotypés. L’atmosphère sombre est dessinée dans le but de faire frissonner mais aussi peut-être de créer une forme de fantasme, notamment chez les jeunes filles, comme l’illustre parfaitement Catherine.

***

Ces deux livres sont de véritables enchantements qu’il faut absolument lire 😉

*

D’ailleurs, les connaissez-vous ? 🙂

2 commentaires sur “Des livres sur les livres

    1. Vraiment, je te conseillerais de laisser tomber et de retenter peut-être une prochaine fois. Il y a tellement de livres à lire et si peu de temps, que j’interromps toujours mes lectures quand elles ne me plaisent pas. Et puis il te reste encore des Jane Austen à découvrir 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s