Littérature classique

Mrs Dalloway – Virginia Woolf

Ce livre était dans ma PAL depuis des années et je ne sais pas pourquoi l’autre jour, j’ai laissé toutes mes lectures en plan pour lire Mrs Dalloway. Pourquoi cette intuition ce jour-là, je ne sais pas, mais toujours est-il que j’ai vraiment bien fait de la suivre !

Il est difficile de faire un résumé de cette œuvre, puisqu’il n’y a pas de véritable action. Le jour se lève, Mrs Dalloway sort de chez elle et s’affaire, tout au long de la journée, à préparer une grande soirée mondaine.

Sauf que le fil narratif n’est pas du tout linéaire puisque nous sommes dans ce que les théoriciens ont nommé « le flux de conscience », c’est-à-dire que l’on part des pensées de Mrs Dalloway, pour entrer ensuite dans celle d’un personnage qu’elle aperçoit dans la rue, qui lui-même est observé par sa femme, et ce couple est vu par un autre personnage qui s’avère connaître Mrs Dalloway et ainsi de suite.

Dans cette seule et unique journée, banalement ordinaire, les temporalités se mélangent, puisque passé et présent s’entremêlent fréquemment.

Toutefois, même si l’on découvre plusieurs personnages, quatre sont véritablement au cœur de la narration, quatre protagonistes qui forment des couples : Mrs Dalloway et Peter Walsh (qui ont vécu un amour de jeunesse il y a très très longtemps) et les époux Warren Smith, Septimus et Rezia.

Septimus incarne le personnage du fou clairvoyant, seul capable de discerner ce que la nature et les hommes sont réellement. Touché par une entité supérieure, il se sent investi d’une mission divine en tant qu’Unique. En réalité, on comprend bien vite qu’il souffre d’une maladie psychiatrique. Est-ce de la schizophrénie ou les effets d’un stress post-traumatique, on ne nous l’explique pas clairement.

De leurs côtés, Mrs Dalloway poursuit ses préparatifs tandis que Peter Walsh se souvient de son amour pour Clarissa (mais bien sûr, il n’en est pas amoureux !) et les heureuses années qu’ils ont passées ensemble.

Les fils narratifs finissent par se rencontrer lors de la fameuse soirée de Clarissa Dalloway, qui clôt l’histoire.

Mrs Dalloway est une lecture véritablement exigeante. Il faut être préparé à s’essayer à un autre type de littérature pour prendre du plaisir à découvrir ce chef d’œuvre et à savourer le poids des mots, l’expression de l’intériorité, la connaissance profonde des êtres, plus qu’à suivre une histoire exaltante ou passionnante. Vous seriez déçus. Car oui, il n’y a pas d’intrigue. Virginia Woolf écrit ici l’instantanéité, raconte des moments de vie qui n’ont absolument rien de particulier ni d’extraordinaire, si ce n’est qu’ils ont été vécus, eux, par des êtres nécessairement singuliers. 

Je pense que cette lecture me restera longtemps en tête.

Quelques citations :

« J’arrive » dit Peter, mais il resta assis encore un moment. D’où venait cette terreur ? Et cette extase ? se demanda-t-il. Qu’est-ce qui me remplit de cette extraordinaire émotion ?
C’est Clarissa, dit-il.
Et elle était là.

Elle semblait caracoler sur les vagues, les cheveux tressés en nattes, et elle avait toujours ce don d’être ; d’exister ; de tout résumer à l’instant où elle passait ; elle se retourna, elle avait pris son écharpe dans la robe d’une autre femme, la détacha, rit, et tout cela avec une aisance parfaite et l’air d’un animal flottant dans son élément.

Ils retournèrent donc vers l’homme le plus exalté de l’humanité ; le criminel face à ses juges ; la victime exposée sur les hauteurs ; le fugitif ; le marin noyé ; le poète de l’ode immortelle ; le Seigneur passé de la vie à la mort ; vers Septimus Warren Smith, assis dans un fauteuil sous le vasistas, qui regardait une photographie de Lady Bradshaw en robe de cours et marmonnait des messages à propos de la beauté.

L’amour aussi était destructeur. Tout ce qui était beau, tout ce qui était vrai, disparaissait.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s